Le leadership féminin, et si c’était simplement un marché de dupes?

cafe1J’ai décidé d’écrire un billet dans ce blog longtemps jeté aux orties. Parce que pour une fois encore, j’ai décidé de parler d’un sujet qui me dérange dans la vie socio-politique africaine, ou plutôt togolaise je veux dire: le leadership féminin. Et un statut Facebook n’aurait pas suffit.  Lire la suite

Viol contre aide, non merci M. Chevenement

Il y a de ces énormités qui passent sous silence. Et quand c’est le cas, c’est un devoir de montrer à tout le monde, comment certaines personnes, issues de pays dit « démocratiques et des droits de l’homme » croient que les malheureux sont sans droits; mieux on peut abuser sexuellement d’enfants sous prétexte qu’on leur apporte de l’aide. Lire la suite

Vous tuez le journalisme au Togo

profession-journaliste1Pour commencer, j’avais déjà annoncé que je ne blogguerai plus ( encore faut-il que je puisse me taire sur certaines énormités). Mais volontiers, je brise ici ma promesse pour encore faire ma garce. et devinez quel est mon sujet: le journalisme au Togo ou mieux, ceux qui tuent ce métier dans ce pays. Lire la suite

Des nègres à Paris…

Yayi BoniJ’aurai eu envie que le premier billet de mon blog de l’année 2015 soit une note gentille.  Mais je le place sous le signe de la bêtise, celle de nos dirigeants africains ( Je vous expliquerai pourquoi). Je le place également sous le signe de la colère, celle d’une journaliste meurtrie par l’assassinat de confrères exerçant un droit fondamental qu’est la liberté d’expression (quoique l’humour de Charlie Hebdo fût parfois chelou).

Avant tout, je dis une chose simple : «  Je suis Charlie », pour la simple raison que nul n’a le droit de perdre la vie pour ces opinions. « Oui, nous sommes tous Charlie… mais… ».

C’est ce « mais » la raison de mon billet. Lire la suite

2014 de mon blog

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2014 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Concert Hall de l’Opéra de Sydney peut contenir 2 700 personnes. Ce blog a été vu 18 000 fois en 2014. S’il était un concert à l’Opéra de Sydney, il faudrait environ 7 spectacles pour accueillir tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Le casque, non grata à Ouaga

Depuis quatre jours que je suis dans la capitale burkinabé, je vais de surprises en surprises. Je vous passe le respect du code de la route, qui est partout pareil, que ce soit dans mon pays, en Côte d’Ivoire ou au Sénégal que j’ai visité récemment. Mais une chose extraordinaire que j’ai remarqué dans ce pays, l’absence de casques. Lire la suite

« Madame, mes couilles sont bonnes. Vous voulez goûter? »

image

Quand on traverse la frontière vers d’autres horizons, parfois les différences de cultures peuvent choquer. J’ai attéri a Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso il y a moins de trois heures. Après un repos ( je précise qu’il faisait 36 degrés a l’ombre cet après midi). Et mon ami Tété Enyon a tenu a me préciser que ici, c’est l’hiver en cette période de l’année. Je sens que je vais devenir une fontaine ( pas d’équivoque les amis) durant mon séjour au pays de Blaise Campaoré ou de Sankara d’après les révolutionnaires de L’harmattan burkinabais.

Lire la suite

Non, une grossesse n’est pas forcément la fin des études!

affiche de la campagne " Mat ta capote" du CNLS

Affiche de la campagne  » Mat ta capote » du CNLS

La publicité togolaise quand tu nous tiens! Depuis les publicités togolaises m’ont fait sérieusement douter de l’existence d’agences de communications professionnelles dans le pays. Il y a longtemps que je zappe lorsqu’elles passent sur nos chaînes de télévisions. seulement voilà, je suis tombée sur l’une d’elles qui m’a profondément outrée. Pas parce que la qualité n’est pas bonne ( elle est légèrement au dessus des productions habituelle, encore quoique!), mais le message à mon avis n’est pas de nature éducative. Lire la suite

Beynaud ou Arafat?

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

Profitant d’un petit congé de quelques jours, je me rends à Abidjan, d’abord pour le Salon international du livre d’Abidjan, et ensuite pour y revoir de vieux amis. Excitée comme un trublion, j’atterris à Abidjan vers minuit ( Merci Air Côte d’Ivoire pour vos 3h de retard). Mon préfacier et ami Josué Guebo m’attendais. Vers le trajet qui me conduisait à l’hôtel, il m’expliquait que Abidjan est infernal à cause des embouteillages. Lire la suite

Et si j’étais cannibale?

Je me suis rendue compte en fin de semaine dernière, par temps pluvieux et quartiers inondés qu’il y a toutes les chances que je sois devenue cannibale, ou presque. Vous avez bien lu, j’ai dit cannibale. C’est-à-dire que je peux avoir mangé de la viande humaine. Je partage avec vous cette expérience,  drôle. Lire la suite

Le code de la route selon le togolais

Code-de-la-route-enfants-sur-iPad

J’ai toujours été surprise par l’extraordinaire exemplarité du togolais quant au code qui règle la circulation. Vous n’avez jamais fait l’expérience? Et bien je vous demande de vous mettre en route à n’importe quelle heure de la journée, pour comprendre qu’au Togo, ni les piétons ( par ignorance), ni les automobilistes et motocyclistes ( Zémidjan* pour la plupart) ne respectent le code de la route. Au Togo, le code de la route n’existe pas. Sur la route, on ne respecte qu’une seule règle: le  » gentlman agreement* « . Je vous propose ici quelques exemples du code de la route selon le togolais.

Lire la suite

Policier togolais, non à la violence…

policeJe viens d’assister à une scène digne d’un film d’action. Je crois que même Luc Besson ou Martin Scorcese n’aurait pas écrit une scène aussi caricaturale: un policier se jetant de tout son corps sur un usager à moto.Parfois les policiers togolais, avec tout le zèle qu’on leur connait, prennent des risques inutiles. Je me demande bien s’ils pensent à leur famille ou s’ils croient qu’ils ne peuvent mourir. La violence policière sur la route togolaise prend des formes parfois dangereuses. Lire la suite

tabac

On m’a drogué au Sunset!!!!

fumer_0.previewSamedi dernier, ne sachant que faire de ma nuit, je décide d’aller écouter du reggae au Sunset, sur le boulevard du 13 janvier. Ce n’était pas la première fois que je venais dans le coin. Mais cette fois-ci, par un heureux miracle ( que je soupçonne être l’air embué de fumée de Marijuana crachoté ci et là), je voyais tout d’un œil nouveau. Comme quoi, je suis devenue fumeuse d’un soir sans mon consentement.

Lire la suite

Urgence au CHU Sylvanus Olympio!!!

RodrigueCe billet, je l’ai écrit depuis mai dernier. Puis j’avais décidé de ne pas le publier. Mais un post sur facebook ce matin m’a énervé et je me suis dit qu’il était temps que je revienne sur l’état catastrophique de nos services de santé, en particulier le personnel qui est parfois désagréable, quand ils ne sont pas dans le mépris total des patients. Lire la suite

On a vendu le lac Togo

lacJe suis de retour sur mon blog. Je sais que je l’ai déserté depuis un temps, mais ne m’en tenez pas rigueur. Depuis le blogcamp Togoville 2014, je suis enceinte. Pour ceux qui ont raté l’épisode, il s’agit de la rencontre entre les bloggueurs togolais qui a eu lieu du 04 au 07 septembre à Togoville. Je ne ferai pas comme Lovejoyce, qui a décidé de raconter les indiscrétions que ses oreilles ont ramassé; ni comme Judith qui invite à la chasse au trésor. Je vous parlerai de Togoville, de son lac, qui devant moi a été vendu à Roland. Mais avant, parlons de Togoville. Lire la suite

Note de lecture: MEMOIRES DE PORC-EPIC de Alain MABANCKOU

Note de lecture: MEMOIRES DE PORC-EPIC de Alain MABANCKOU

Sorti du brouillard

MEMOIRES DE PORC-EPIC  de  Alain MABANCKOU
Editions Seuil   /   229 pages

 

Résumé de l’histoire

L’histoire de Kibandi et de son double maléfique le porc-épic, se passe dans le village africain de Séképembé. Kibandi vient de mourir et son porc-épic nous raconte leurs aventures.

Certains enfants ont un double pacifique qui leur est attribué à la naissance et qui les protègent de la maladie, ces enfants une fois devenu adulte, mèneront une vie paisible, ils se consacreront à faire le bien, à donner de l’argent aux pauvres, à étudier les plantes et à guérir les malades.

Mais Kibandi a hérité d’un double nuisible, qui lui est transmis au cours de sa 10ème année. Le père fait boire un breuvage initiatique à son fils, qui se dédouble et il appelle son double animal, qui à partir de cet instant lui obéira et exécutera toutes les missions qui lui sont confiées.

Quand Kibandi devient…

View original post 215 mots de plus

Incivisme, incivilité: Et si on remplaçait certaines pub par l’éducation civique

yMDeNEHmG6VTAHUNpjvXs9NkDYY@200x156Les marques d’incivisme se multiplient au quotidien devant nous et nous y participons tous d’une manière ou d’une autre. Mettez-vous au bord de la route, regardez la circulation dans un carrefour de Lomé et vous comprendrez de quoi je parle. Lire la suite

Si le ridicule tuait…la TVT serait hum… ( Ce n’est qu’un avis)

J’ai perdu l’habitude de regarder notre chère télévision nationale, la TVT. Si je voulais revenir sur mes raisons, tout mon blog ne suffirait pas pour vous dire tout le bien que j’en pense. En plus, avec leur gentillesse de me piquer récemment un projet, il faut dire que regarder cette télé, relève d’un parcours de combattant pour moi. Lire la suite

Au secours! mes ordures ménagères m’envahissent

Il est bien loin le temps ou je courrais après un véhicule avec une benne, un panier d’ordure sur la tête en criant « Sotoema! Sotoema ». Pour ceux qui sont plus jeunes que moi, Sotoema c’est ce véhicule là qui circulait dans les quartiers de Lomé et collectait les ordures ménagères dans les années 90.

Lire la suite

J’emmerde ceux qui pensent que je ne suis pas heureuse au Togo

guerre

Petite photo qui doit faire réfléchir tout le monde

Il y a un an environ, un rapport de l’ONU disait que le Togo est le pays où l’on est le moins heureux au monde. Beaucoup de togolais, ont déploré ce rapport. Cette année encore, un autre rapport de ce type voit encore le jour, classant le Togo comme le premier pays au monde où l’on est malheureux sur 156 pays. Et franchement la togolaise que je suis emmerde ce rapport de l’ONU et tous ceux qui l’ont établi Lire la suite

Pardon les filles togolaises, gardez votre teint choco

Gantin 3

Camih Gantin avant son élection en 2012

C’est parce que j’ai été choqué par l’apparition de Miss Togo 2012, Camih Epiphanie Gantin à l’élection de celle qui lui succèdera que j’écris ce billet. Dans la panoplie de miss (Miss Ghana, Miss Bénin, 1ère dauphine Miss Côte d’Ivoire, Miss Gabon) qui était là, la notre se démarquait par une singularité, la couleur de sa peau. Lire la suite

Les bouts de bois de Dieu / Ousmane Sembene (1960)

Le Blog des Livres qui Rêvent ...

bouts de bois

Les bouts de bois de Dieu, c’est le nom que se donnent eux-mêmes les cheminots de la ligne du Dakar-Niger. Des cheminots africains qui, un jour, se disent qu’il est anormal qu’ils aient des droits différents de ceux des travailleurs français : pourquoi n’auraient-ils pas le droit à une retraite ? A des allocations familiales ? A des aides de toute sorte ? Ils sont considérés comme Français lorsque leur force de travail est requise, mais pas lorsque l’Etat français a des devoirs envers eux …

« Encore une fois, il ne s’agit ni de la France, ni de son peuple, il s’agit d’employés qui discutent avec leurs employeurs ».

View original post 573 mots de plus

Êtes-vous accro aux livres? 25 signes pour le savoir

Je viens de découvrir un billet assez drôle sur les fanatiques de livres. Il est en Anglais. Je vous le propose en français. Mais ne riez pas beaucoup. 25 signes pour savoir si vous en êtes accro. La première étape consiste à l’admettre. La deuxième étape consiste à continuer par lire, lol.

1- Quand tu étais petit, les livres étaient tes meilleurs amis au monde

Tof 1 Lire la suite

Lien

Time is over, it’s the #TGUNSEEN

Ça fait trois jours que nous vous l’annoncions. Voici enfin venue l’heure du #TGUNSEEN. Restez avec nous pour découvrir la suite. Le live #TGUNSEEN, c’est Marthe Fare, Andréa Magnim, Sylvio Combey et Noel Tadegnon qui vous accompagnent dans un magnifique voyage. Lire la suite

La Fondation SEA d’Emmanuel Adébayor lancée en fanfare

IMG_0020

Le stade de Kégué bondé de monde pour le lancement de la fondation SEA

C’est à la faveur d’un grand concert au stade de Kégué ce dimanche, qu’Emmanuel Sheyi Adebayor a présenté sa fondation au public togolais. Une invitation à laquelle ont massivement répondu des milliers de togolais, vu les grands noms de la musique togolaise et internationale qui y étaient annoncés Lire la suite

David, on ne défie pas une femme…

Liebster-award-ribbon-225x300J’avais presque oublié que je devais une réponse à David Kpelly pour m’avoir nominée au Liebster award. Si ce soir je n’avais pas fait un tour sur le blog de Kelly pour lire sa réflexion sur la venue de Obama en Afrique, j’aurais rangé aux calendes grecs les interrogtions de David. Mais c’est surtout sa conclusion qui m’a poussée à m’y mettre. Je voulais qu’il oublie qu’il a défié 11 femmes vaillantes. Maintenant que tu as oublié, me voici David… Voici mon Liebster award  Lire la suite

Petite inspiration par temps pluvieux…

eloignementDepuis quelques temps, j’ai déserté mon blog pour facebook. Maintenant j’ai décidé de partager avec vous, lecteur de mon blog, mes inspirations passagères. Alors, quand vous verrez des bouts de textes trainer sur mon blog, sachez que momentanément, ma nouvelle muse m’a inspiré (sans commentaire). Lol. Savourez ce texte que m’as inspiré la pluie qui s’est abattue sur Lomé il y a deux jours. Lire la suite

Le livre de la semaine: « Une si longue lettre » de Mariama Bâ

Une Toubab à Dakar

Après deux livres de contes ICIet ICI  , je vous présente un livre que j’adore , un de mes livres préférés , je me doute bien que beaucoup d’entre vous le connaissent mais ce sera l’occasion de le découvrir pour certain et de le redécouvrir pour d’autres!

Suite à mon article sur la polygamie , j’ai ressorti mon exemplaire tout vieilli et corné par les nombreuses lectures  et j’ai eu envie de vous en parler:

ba

« Une si longue lettre « de Mariama Bâ est une ode à la femme africaine de tout âge et de tout temps, une ode à sa force et à sa lutte pour un avenir meilleur pour elle et ses enfants.

L’auteur:

Mariama Bâ est née en 1929 au Sénégal. Diplômée de l’Ecole normale en 1947, elle enseigne douze ans durant avant d’être affectée à l’inspection régionale. Militante des droits de la femme, mère de…

View original post 341 mots de plus

Sefi Atta – Nouvelles du Pays (trad. Charlotte Woillez) – Actes Sud

La terre Adele lit...

http://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature-etrangere/nouvelles-du-pays

Après le très beau « Avale » où l’auteure mettait en scène le combat d’une génération de jeunes femmes décidées à prendre leur destin en main, dans un Nigéria sombre, Sefi Atta revient avec une séries de nouvelles construites au coeur de ce Nigéria chéri et haï où les femmes se battent chacune à leur manière pour exister. Entre les croyantes, les femmes d’affaire, les jeunes filles, les mères de familles, c’est tout un microcosme où le féminisme s’habille de mille nuances de couleurs. Cette marque de fabrique de l’auteure nigériane permet de voir assez précidément la société civile qu’elle soit à Lagos, Londres ou dans la banlieue américaine.
Onze nouvelles pour parler d’une société où la folie évangéliste s’incarne dans une vision de la vierge sur un pare-brise dans une casse, où l’islamisme se répand comme une trainée de poudre avec son lot de punitions d’un autre âge. Dans les…

View original post 288 mots de plus

Plumes Francophones, le rendez-vous: la dernière

logo-plumes-francophones« Plumes Francophones, le rendez-vous. L’émission est finie avec le festival.  Pendant 10 jours, la journaliste de RFI Sophie Ekoué, assistée de Marthe Fare ont coaché Alexandrine Holognon, Edem Togbé, Daniel Amouzou-Lanta et Ella djanguenane, qui ont fait revivre le festival. Lire la suite

Plumes Francophones, le rendez-vous Nro 10

2013-03-18 14.45.51Emission animée par Alexandrine Holognon. Avec pour invité du jour, Jeanette Ahonsou, romancière togolaise et auteure du roman « Le trophée de cristal »

Le débat du jour: « Quel est l’impact des centres culturels sur le développement de la culture? » Avec Zoul, Directeur du centre culturel Mitronunya et Edem Attiogbé directeur du Goethe Institut. Lire la suite

Plumes Francophones, le rendez-vous nro 9

2013-03-16 15.08.36C’est reparti pour une heure de plaisir et de pur bonheur.
Bonjour et bienvenu.
Au sommaire, les activités de la troisièmes édition du festival plumes francophones,

– Claudine ASSIBA-AKAKPO auteure du recueil de poèmes « cris de hoingni », paru en 2010 chez le Groupe de Réflexion et d’Action pour la promotion de la Poésie GRAPP, sera avec nous tout au long de cette émission,
Elle est notre invité du jour.
– Le débat du jour c’est avec Alfas Ramsès et Apedoh Amah autour du Concert party Lire la suite

Plumes Francophones, le rendez-vous Nro 8

DSC00766Bonjour et bienvenue à Plumes francophones, le Rendez-vous nro 8.
Au sommaire,

• « Le Français, une chance ? ». C’est le thème de la journée de la Francophonie cette année. Frédéric Gakpara, animateur culturel, Directeur du Centre Culturel Degnigban, et Atande Nanguy, Chargé de communication du Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest de la Francophonie vont débattre autour de cette question. Lire la suite

Plumes Francophones, le rendez-vous nro 7

2013-03-16 15.08.36Bonjour à tous, bonjour à toutes.

Celui qui nous accompagnera tout au long de cette émission est aussi professeur de littérature à l’université de reine en France, SEWANOU Jean-jacques Dabla vient de faire paraitre aux éditions l’harmattan « L’ETERNITE MYTHIQUE », un recueil poème dans lequel l’auteur aborde le rivage de l’exil, du départ, du paysage intérieur tourmenté, tout ceci dans une langue française délicatement ciselée.

Le débat du jour opposera Prosper Deh, professeur de littérature et le dramaturge romancier, professeur de littérature comparée et de théâtre Kangni Alem, autour du thème où va la littérature togolaise ?

Lire la suite

Chinua Achebe s’en est allé

Chinua Achébé

On lui doit un classique de la littérature africaine : « Le monde s’effondre ». CHINUA ACHEBE, l’un des pères de la littérature africaine moderne et géant de la littérature de notre continent, est mort hier, 21 mars 2013 à 83 ans. Selon les médias de son pays, l’écrivain nigérian est mort aux Etats Unis dans un hôpital de Boston, dans le Massachusetts. Lire la suite

Conférence: Une littérature togolaise à la croisée des chemins

La littérature togolaise monte en quantité et en qualité, mais l’édition et la critique demeurent ses faiblesses,  lourd handicap pour son envol véritable.

VLUU L200  / Samsung L200La littérature togolaise existe bel et bien, en tout cas celle en langue française ; elle est même écrite en plusieurs langues dont l’italien et l’anglais. Sa naissance remonterait même en 1929, année de L’Esclave de Couchoro (grande querelle entre Togolais et Béninois sur cet auteur). Finie donc la polémique insidieuse de Kossi Efoui sur l’existence d’une littérature africaine et partant togolaise. Unanimisme. Le sujet d’actualité c’est de connaître la destinée d’une telle littérature, justement le thème de la 3ème conférence de Plumes Francophones : Où va la littérature togolaise : production, réception et questions de genre. Une conférence animée par des universitaires Jean-Jacques Dabla, Koffi Anyinefa, Prosper Deh et Kangni Alem. Un plateau assez relevé, tous les conférenciers sont auteurs, essayistes, ayant écrit un ou plusieurs ouvrages sur…

View original post 555 mots de plus

Plumes Francophones, le rendez-vous Nro 6

2013-03-18 14.45.51Vous êtes les bienvenus dans ce cinquième numero de « Plumes francophones, le rendez vous » et nous sommes en compagnie de kossi Assou, qui est plasticien, designer, entrepreneur culturel et il est notre invité.

Quel est l’etat de l’édition togolaise ? quels services nous offres nos maisons d’éditions ? c’est le thème du débat. Guy Missodey, critique littéraire et professeur  au departemant des lettres modernes à l’université de lomé      et Mawousse Heka, directeur des éditions Awoudi seront avec nous pour en débattre. Lire la suite

Plumes Francophones, le rendez-vous Nro 5

DSC00766Bienvenue à Plumes Francophones, le Rendez Vous avec comme invités du jour: Noun Fare écrivain-journaliste, auteur de « La Sirène des bas-fonds » et Joel Ajavon, dramaturge, comédien et metteur en scène auteur de « Ma rivale, la mitraille ».

Le débat du jour a pour thème:  » La femme est-elle l’égale de l’homme en matière de création artistique?  » avec comme invité: Bernadette Tomety, juriste et le dramaturge AK Abram’s Lire la suite

Plumes Francophones, le Rendez-vous, Nro 4

2013-03-17 18.00.36Bienvenue à Plumes Francophones, le Rendez-vous, une heure à passer ensemble et nous allons parler d’art et de littérature avec le thème: « Quel marché de l’art au TOGO ? »

L’invité du jour Rita MENSAH-AMENDA : elle est spécialiste de littérature et des questions de violences faites aux femmes. Elle est l’auteur de « Faits divers et d’espoir », un recueil de Nouvelles parus aux Editions Graines de Pensées.

Lire la suite

Plumes Francophones, le Rendez-vous 03

2013-03-16 15.08.36L’émission numéro 03 de la radio du festival: Plumes Francophones, le rendez-vous. Au sommaire un voyage dans les coulisses de la danse contemporaine.

Sur le sujet, c’est Ella DJANGUENANE qui nous proposera son reportage. Et pourquoi le public se désintéresse t-il de cette danse ? C’est le débat du jour avec Julien MENSAN, administrateur culturel de la compagnie Woegnon et Raouf Tchakondo chorégraphe… Lire la suite

Le festival a déjà commencé

VLUU L200  / Samsung L200Sobriété et qualité. Tels sont les attributs de la cérémonie d’ouverture  de cette 3ème édition du festival Plumes Francophones en début de  la soirée ce 15 mars  à l’Espace culturel Filbleu. Par refus de rester  confiné dans le landerneau culturel du siège de Filbleu, et par souci d’ouverture, le comité d’organisation a choisi de réaliser la cérémonie d’ouverture devant son ses locaux, sous  un apatame, jouxtant l’avenue du 30 août. Opération réussie : les passants, curieux, s’arrêtent, qui pour écouter les discours un tantinet convenu des cérémonieux d’ouverture, qui pour contempler la sculpture éphémère de sable de Bob Attisso, ou les esquisses d’un tableau du peintre Augustin Agbodza.

Lecture-spectacle par les comédiens Josiane et Joël Ajavon, guitare d’Al Nuzan, spectacle de danse de la compagnie Woegnon, ont meublé cette cérémonie d’ouverture où l’intention première est de donner à voir, de susciter curiosité culturelle et artistique chez ces anonymes qui passent…

View original post 135 mots de plus

Plumes Francophones fait sa radio

Sophie Ekoué

« Plumes Francophones, le rendez-vous », c’est l’une des innovations de la troisième édition du festival Plumes Francophones. Pendant 10 jours, la journaliste de RFI Sophie Ekoué et ses pupilles animeront des émissions quotidiennes. De 18h à 19h tous les jours sur Nana FM, Alexandrine Holognon, Edem Togbé, Daniel Amouzou-Lanta et Ella djanguenane reviendront sur les différents débats et rencontres de la journée. Ils recevront également les auteurs invités de la troisième édition et proposeront des débats sur des thèmes prédéfinis.  Lire la suite

« Le terroriste noir » ou la deuxième guerre mondiale à la sauce africaine

tierno1L’écrivain guinéen Tierno Monenembo pour son dixième roman a choisi un sujet bien connu : la deuxième guerre mondiale. Mais dans son roman paru aux éditions Seuil en 2012, l’écrivain met à nu un pan de la deuxième guerre mondiale occultée par l’histoire : le rôle de l’Afrique dans la seconde guerre mondiale. Il donc opté pour une figure de la résistance Addi Bâ, un guinéen du 12e régiment des tirailleurs sénégalais. Dénoncé, il fut fusillé par les allemands en 1943 à 27 ans. Mais ce n’est qu’en 2003 qu’une reconnaissance officielle lui a été accordée. Lire la suite

Plumes francophones III: Programmation

logo-plumes-francophonesVoici la programmation de la troisième édition du festival international de littératures francophones, Plumes Francophones. Au programme à Lomé et dans ses environs: des spectacles, des tables-rondes, débats, des ateliers, concours de poésie et des expositions d’art.  Lire la suite