Viol contre aide, non merci M. Chevenement

Il y a de ces énormités qui passent sous silence. Et quand c’est le cas, c’est un devoir de montrer à tout le monde, comment certaines personnes, issues de pays dit « démocratiques et des droits de l’homme » croient que les malheureux sont sans droits; mieux on peut abuser sexuellement d’enfants sous prétexte qu’on leur apporte de l’aide.

L’affaire des militaires français ayant violé des enfants centrafricains contre des faveurs est passé en coup de vent dans les médias français. Ce qui ne m’étonne pas, car « ce ne sont que des enfants africains », donc pas très importants. Déjà que Boko Haram en fait des esclaves sexuels dans l’indifférence général et que beaucoup d’autres meurent de faim dans la corne de l’Afrique, en violer un ou deux de plus livrés à eux-mêmes, quoi de plus normal.

Mais le comble, c’est quand des hommes publiques justifient éhontément un fait répréhensible comme le viol. Ah, j’oubliais! Ce n’est pas Berenyss ou Chloé: juste un ou une petite centrafricaine que la violence a déjà traumatisé. Donc un traumatise de plus ce n’est pas bien grave.

Jean Pierre Chevènement, ancien ministre français justifie le viol d’enfant

Invité de l’émission Europe 1 Dimanche soir du 03 mai, Jean-Pierre Chevènement ancien ministre français justifie le viol des enfants Centrafricains par le fait que les conditions de travail des militaires français sont très difficiles et ceux-ci sont confrontés à des populations malheureuses, abandonnées.

Pour lui : « Il est clair que le fait de se trouver au contact des populations malheureuses, abandonnées peut favoriser les comportements de ce type ».

En gros, se retrouver face des populations malheureuses développe des instincts de violeurs.

Pour Chevènement, il faut laisser l’armée française au dessus de tout cela parce qu’elle rend beaucoup de services à l’Afrique:  » Surtout, laissons l’armée française au dessus de tout cela parce que l’armée française rend beaucoup de services; elle s’acquitte avec beaucoup de professionnalisme des tâches qui lui sont confiées ».

Vous avez manqué une occasion de vous taire

Monsieur Jean pierre Chevènement, vous avez manqué de vous taire, car comme le dit l’adage, la parole est d’argent, mais le silence d’or. Car si vous n’avez rien à dire, vous auriez dû vous taire car justifier le viol des enfants Centrafricains par les militaires français fait de vous un complice de cette ignominie. Est-ce parce qu’on est malheureux ou nécessiteux qu’on a plus de dignité? Quel est le tort de toutes ces personnes dont les militaires ont abusé? Avoir faim ou chercher un minimum de confort? Donc c’est normal qu’on viole les petits nègres, alors que le pays pour lequel vous avez été ministre s’indigne quand d’ignobles personnes violent et tuent des enfants?

L’absence d’état en Centrafrique donnent-ils le droit à vos militaires de violer des enfants comme vous l’affirmez? Si c’est cela votre conception de l’aide, pardon gardez-là, nous n’en voulons pas. Nous préférons encore que ces enfants meurent de faim dans l’indifférence totale, que d’être abusés au nom d’une prétendue aide qui peut leur être apportée par des vicieux et immondes libidineux.

Publicités

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s