Policier togolais, non à la violence…

policeJe viens d’assister à une scène digne d’un film d’action. Je crois que même Luc Besson ou Martin Scorcese n’aurait pas écrit une scène aussi caricaturale: un policier se jetant de tout son corps sur un usager à moto.Parfois les policiers togolais, avec tout le zèle qu’on leur connait, prennent des risques inutiles. Je me demande bien s’ils pensent à leur famille ou s’ils croient qu’ils ne peuvent mourir. La violence policière sur la route togolaise prend des formes parfois dangereuses.

Je n’ai jamais connu un mardi matin aussi poisseux. Déjà que je m’étais réveillée l’humeur dans les chaussettes,  j’ai dû attendre 2 heures d’horloge pour que la TDE ( la Togolaise des eaux) ait envie de remettre enfin l’eau pour que je puisse prendre une douche et aller tranquillement à mon travail. Donc l’éclatement du pneu de ma voiture devant le campus n’était que le prolongement naturel d’une journée déjà pourrie.

Je vous passe les détails de mon humeur et de mon impuissance devant la situation. Je ne sais pas changer une roue, c’est un fait. Mais c’est le regard des togolais qui me dérangeaient le plus. ( Ils n’étaient pas fichus de venir en aide à une demoiselle en détresse, lol ). Mais je suis certaine que la majorité se sont fait des torticolis tellement tout le monde essayait de voir ce que j’avais puis de continuer tranquillement leur chemin. Le pire ( puisque c’est la journée de tous les pires), c’est que je n’avais plus d’unités dans mon téléphone. Je venais d’épuiser cinq minutes plus tôt le reste pour une inutilité.

Et quand enfin une bonne âme se décida à me porter un coup de main, ma clé de roue s’était volatilisée. Je me souviens alors que je l’avais passée à une copine à qui je ne cause plus. Donc, je ne pouvais pas appeler mon mécanicien ( et même si je le voulais, je n’avais pas d’unités). Par un heureux miracle, mon mécanicien m’appelle de lui-même pour me rappeler que je dois faire le vidange de ma voiture. ( Au moins une chose d’heureux). J’exposai mon problème et il se mit en route.

Un scénario digne de Luc Besson

C’est pendant que j’attendais mon sauveur que la scène se déroula. Je vis un policier ( ceux qui ont l’habitude de réguler la circulation) se mettre en paravent devant un motocycliste qui venait de violer le feu tricolore. ce dernier, surpris ( je lui accorde le bénéfice du doute même si je pense qu’il a fait exprès) essaya de dépasser le policier et le renversa. Alors le policier, dans un dernier effort, s’agrippa à la jambe du malheureux puis tous les deux tombèrent. Le policier se retrouva au sol, avec sur son corps, l’engin et son conducteur. Je n’avais pas encore fini de m’en remettre quand je vis les autres policiers accourir au secours de leur collègue.Le conducteur de la moto essayait en vain de se relever parce que le policier s’était agrippé à sa jambe de toutes ses forces.

Je ne voulais pas risquer un cliché ( j’étais garée au feu et je ne voulais pas la foudre d’un policier togolais, qui verrait que je suis crevée, mais qui allait quand même me faire une scène). Mais j’étais ébahie ou au pire ( puisque c’est le mot de ma journée) surprise.

Imaginons le pire

Imaginons vraiment le pire. Un autre conducteur sorti de nulle part et qui écrase les deux. Mais sérieux, je ne comprends pas pourquoi ce policier, au mépris de sa vie et de celui du conducteur de la moto, s’est conduit de cette manière. Si le monsieur s’était cassé la tête ou brisé une jambe ( Vous me diriez, qu’il n’avait qu’à pas violé le feu), ou pire, notre policier se cognait la tête et mourrait? Je crois que les policiers sur les routes togolaises devraient faire preuve d’un peu plus de bon sens. car au delà de la vie des usagers qu’ils mettent en danger, c’est la leur aussi qui est en jeu.

Parfois, certains se mettent devant des voitures pour les empêcher de passer, ou mettent la tête la première dans une voiture en essayant de couper le contact ou de retirer la clé sur le contact d’un véhicule. J’ai même assisté à une scène ou le conducteur de taxi a démarré, traînant derrière lui le policier. J’emprunte le mot « incivique » à mon ami et collègue Cyrille Amétépé pour dénoncer ce comportement de nos agents de sécurité.

C’est de la violence policière, à laquelle se livre pas mal d’agent dans la rue et il est temps que ça cesse. Mauvais traitements, usage excessif de la force, injures, les cas de violations graves des droits humains sont le pain béni de ces agents de la route. Rien ne devrait justifier de pareil comportements.

Publicités

9 réflexions sur “Policier togolais, non à la violence…

  1. jeanvie dit :

    Yakoo Grande Sœur. Merci laisser policiers à leur « policeries ». Ils sont « incorrigeables ». La prochaine fois, avant de quitter la maison, merci faire un petit contrôle de routine de la voiture; un peu comme les demoiselles contrôlent le contenu de leur sac à main.

    J'aime

  2. hervé dit :

    avec ton nouveau look qui ne laisserait personne indifférente ta beauté qui est la cause leur torticolis.lol.l’art de l’écrivaine, au delas de ton désastre c’est la marque d’une écrivaine qu’on découvre. je n’ai jamis eu la chance de lire des ouvrages mais j’avoue que je suis tenté. j’essayerai.

    J'aime

  3. Tpirakc dit :

    Trop c’est trop
    Trop c’est vraiment trop
    Trop d’affamés enrôlés sans passion
    Trop de cons sur les routes tels des poisons
    Trop de malheureux qui manque de bon sens
    Trop c’est vraiment trop.
    Trop d’insouciants sur les routes
    Trop d’incultes sur les routes
    Trop de fous de folles sur nos routes
    Trop c’est trop
    C’est vraiment trop
    Il faut que ça cesse!

    J'aime

  4. Fab dit :

    J’avoue que la description de la scène ma rendu hagard. Effarante scène! Personnellement, je ne sais pas comment ces messieurs sont formés, les consignes qu’ils reçoivent avant de se pointer pour réguler les routes. Je pense qu’il serait opportun de réfléchir à une approche qui fédère les deux parties (Policiers et citoyens aux comportements inciviques) et qui les contraignent à mieux se comporter, je veux dire par là une automatisation des contrôles routiers et un système de gestion de contraventions indépendant d’une intervention humaine

    J'aime

  5. Fab dit :

    J’avoue que la description de la scène m’a rendue hagard. Effarante scène! Personnellement, je ne sais pas comment ces messieurs sont formés, les consignes qu’ils reçoivent avant de se pointer pour réguler les routes. Je pense qu’il serait opportun de réfléchir à une approche qui fédère les deux parties (Policiers et citoyens aux comportements inciviques) et qui les contraignent à mieux se comporter, je veux dire par là une automatisation des contrôles routiers et un système de gestion de contraventions indépendant d’une intervention humaine

    J'aime

  6. Edwige dit :

    courage loooo miss. hummmmm policier togolais qui risque sa vie comme ça. vraiment je suis out avec cette histoire. faudrait les sensibiliser pour certains risques à ne pas prendre. ils des pères de famille après tout.

    J'aime

  7. kram stone dit :

    hmmmm togo sodja, sérieusement il faut que quelque chose soit fait sauf si c’est la manière d-interpeller qu’on leur a enseigner à la formation de police ou école de police il faut d’abord savoir aborder le citoyen qui grâce à ses taxes nos chers amis sodja nos frères no camarades sont payés,je ne dis pas que nous citoyen somment justes et nous comportons toujours bien avec eux mais je pense que le premier contact est primordial ils doivent savoir parler aux gens.on en voit des sodja. Certes je viole un code de la route mais un policier qui surgit de nulle part s pointe devant mon engin sérieux d’ abord il m’effraye ensuite il saute sur mon contact pour me prendre ma clé tchalé,c’est franchement pas bien du tout.Nous devons tous avoir connaitre non seulement le code de la route mais aussi ce qu’on leur enseigne labas.Citoyen togolais aussi na qu’a respecter sodja un peu c’est papa mari copain frère … de quelque-un.

    J'aime

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s