Beynaud ou Arafat?

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

Profitant d’un petit congé de quelques jours, je me rends à Abidjan, d’abord pour le Salon international du livre d’Abidjan, et ensuite pour y revoir de vieux amis. Excitée comme un trublion, j’atterris à Abidjan vers minuit ( Merci Air Côte d’Ivoire pour vos 3h de retard). Mon préfacier et ami Josué Guebo m’attendais. Vers le trajet qui me conduisait à l’hôtel, il m’expliquait que Abidjan est infernal à cause des embouteillages. Lire la suite

Publicités