Des nègres à Paris…

Yayi BoniJ’aurai eu envie que le premier billet de mon blog de l’année 2015 soit une note gentille.  Mais je le place sous le signe de la bêtise, celle de nos dirigeants africains ( Je vous expliquerai pourquoi). Je le place également sous le signe de la colère, celle d’une journaliste meurtrie par l’assassinat de confrères exerçant un droit fondamental qu’est la liberté d’expression (quoique l’humour de Charlie Hebdo fût parfois chelou).

Avant tout, je dis une chose simple : «  Je suis Charlie », pour la simple raison que nul n’a le droit de perdre la vie pour ces opinions. « Oui, nous sommes tous Charlie… mais… ».

C’est ce « mais » la raison de mon billet. Lire la suite

Je voulais être panafricaniste, mais…

Dans la publication de notre magazine annuel Latitudes de mon école, j’ai décidé de travailler sur le panafricanisme. Puisque le sujet de cette année est « Extrêmes en Europe ». J’ai jugé approprié de travailler sur un sujet qui était beaucoup plus proche de moi puisque africaine. Pour cela, en mai dernier, je me suis rendue à Paris aux éditions Menaibuc, pour y voir l’un de mes principaux interlocuteurs, Salomon Mezepo. Absent j’ai du me contenter de son compagnon de lutte, Jean Philippe Omotunde. Lire la suite