Le code de la route selon le togolais

Code-de-la-route-enfants-sur-iPad

J’ai toujours été surprise par l’extraordinaire exemplarité du togolais quant au code qui règle la circulation. Vous n’avez jamais fait l’expérience? Et bien je vous demande de vous mettre en route à n’importe quelle heure de la journée, pour comprendre qu’au Togo, ni les piétons ( par ignorance), ni les automobilistes et motocyclistes ( Zémidjan* pour la plupart) ne respectent le code de la route. Au Togo, le code de la route n’existe pas. Sur la route, on ne respecte qu’une seule règle: le  » gentlman agreement* « . Je vous propose ici quelques exemples du code de la route selon le togolais.

La première victime des incivilité sur la route togolaise, ce sont les feux tricolores. Les togolais ont leur manière bien à eux de l’interpréter:

Feux rouge

Quand le feu est rouge, je regarde à gauche ou à droite – si celui qui a la priorité n’est  pas proche- j’accélère

feu vert

J’ai le droit et le pouvoir de passer, quitte à ramasser un piéton, même sur sur le passage clouté. Je klaxonne à faire casser le tympan quand celui qui est devant moi ne se déplace pas. (Même s’il a un problème)

feu orange

J’appuie de toute mes forces sur le champignon, hors de question que le feu rouge s’allume avant mon passage


Pour les deux usagers de la route, le passage clouté, c’est une décoration. Le constructeur de la route avait un pot de peinture en trop, donc il a préféré se rendre utile.

passage clouté

Pour l’automobiliste, je klaxonne de toutes mes forces

Pour le piéton- Je passe très loin de ces ligne ou  à côté


La priorité à gauche ( qui semble inconnue des togolais, ou du moins de quelques uns)

ceder

Cette fameuse priorité à gauche,introduite sur la route togolaise depuis peu est la bête noire des taxis motos ( qui manquent de vous gifler quand ils croient qu’ils ont la priorité)

arrêt de bus

J’ai le droit de stationner là. Le bus s’arrangera à son arrivée

stationne

Je stationne un peu, je ne vais pas durer


Devant un garage: Je stationne, on m’appellera quand le propriétaire voudra partir ( j’ai déjà cassé ma voiture en essayant d’en éviter un stationné devant mon garage).

Sens interdit: Je peux l’emprunter la nuit ( ou quand le policier est absent

Dépassement: je le fais à gauche ou à droite, c’est selon. Je peux passer devant n’importe quel engin, même si je viens du sens opposé. Je dépasse quelqu’un en train de faire une manœuvre malgré son clignotant.

Et puis, un que je viens de voir:

Le véhicule prioritaire : beh! La code est simple, il n’a qu’a se débrouiller pour se frayer un chemin. Tout le monde est pressé. Et au feu, désolè, il fait la queue comme tout le monde.
Je vous laisse le soin de compléter car si je veux vous expliquer tout le code de la route selon le togolais, l’espace attribué à mon blog ne suffira pas.

A qui la faute?

j’attribue ce désordre aussi bien aux usagers de la route, aux policiers qu’à la direction des transports routiers.

Pour les usagers de la route, la plupart roule sans permis de conduire, surtout les motocyclistes. Ils ignorent totalement le code de la route, puisque n’ayant jamais passé un permis 2 roues. Au Togo, il suffit de savoir démarrer une moto et on devient grand usager de la route. Les zémidjans quand à eux, en plus de se parfumer ( C’est-à-dire  boire du sodabi au point où leur haleine et odeur corporelle laissent à désirer) se croient immortels et font des cascades et pirouettes dignes d’un circuit de moto.Et si par malheur il se casse une jambe à la suite d’une énième mauvaise manœuvre, il accuse sa tante au village de lui en vouloir parce qu’il conduit un zem ( ou l’a acheté, au mieux).

La police quand à elle devrait convenablement faire son travail. Au feu tricolore, les automobilistes entravent le passage clouté ou ne respecte pas la signalisation au sol. Au lieu de les ramener à la raison, ils préfèrent disputer les pièces de monnaies aux mendiants. Et quand il y a un accident entre une voiture et une moto ( même quand ce dernier qui l’a entraîné), on somme le premier d’envoyer le second à l’hôpital. Au delà de ça, la majorité des policiers ne connaissent pas le code de la route.

La directions de transports routiers ne fait pas son travail Il suffit de voir le désordre dans lequel est organisé le permis et tout le trafic organisé autour. avant de passer le permis, on vous martèle que payer des pots de vins ne servent à rien. Sauf que, si tu ne les payes pas, tu n’as pas ton permis. Seul un togolais sur dix, statistiques de Marthe, arrive à décrocher le permis sans payer de pots de vin. La direction des transports routiers devraient faire des campagnes de sensibilisation quand elle introduit de nouveaux panneaux. Ne pas communiquer est aussi un drame. ET MALHEUREUSEMENT, C’EST LE PROPRE DE L’ADMINISTRATION TOGOLAISE.

* Zemidjan: conducteur de taxi moto

*Gentleman agreement: entente à l’amiable

Publicités

7 réflexions sur “Le code de la route selon le togolais

  1. Palmer dit :

    Hummm!!!! Voila le tableau peint de mon cher pays en matière de code de le route!!!! Que chacun joue sa part et le TOGO sera comme ce kil avait été dans les années 88 ou on appelait mon pays  » LA SUISSE DE L’AFRIQUE » Le feu père EYADEMA y avait mis toute sa carrure et son leadership!!!! RIP Papa de la Nation!!!!

    J'aime

  2. jeanvie dit :

    Je me souviens qu’un samedi après midi, des policiers ont confisqué les pièces de mon véhicule et mon permis pour une bonne quinzaine de minutes. Ma faute? Je me suis arrêté au feu orange. Le Zem qui me suivait a dû freiner à mort pour m’éviter car lui avait décidé de passer. Son freinage et ses insultes ont alerté les policiers plantés de l’autre côté du rond point, s’occupant d’autres choses. Le Zem lui a continué sa route! violant le feu passé au rouge alors qu’il avait atteint seulement le milieu du rond point.

    J'aime

  3. Hier quand je rentrais chez moi après ma journée de travail, je me suis interrogée plus d’une fois sur ce qui se passait dans la tête des gens sur la route. Que de désordre! Les gens traversent la route – excusez-moi – comme des moutons!!! Et c’est à nous de faire attention à eux, pas le contraire. Quant aux motos, lol n’en parlons même pas.

    J'aime

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s