Beynaud ou Arafat?

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

si Babi était beau comme ça la nuit, je ne serai pas revenue à Lomé

Profitant d’un petit congé de quelques jours, je me rends à Abidjan, d’abord pour le Salon international du livre d’Abidjan, et ensuite pour y revoir de vieux amis. Excitée comme un trublion, j’atterris à Abidjan vers minuit ( Merci Air Côte d’Ivoire pour vos 3h de retard). Mon préfacier et ami Josué Guebo m’attendais. Vers le trajet qui me conduisait à l’hôtel, il m’expliquait que Abidjan est infernal à cause des embouteillages.

Mais quelques heures seulement après mon arrivée, c’est-à-dire le lendemain, je découvre plusieurs aspects à cette ville qui me renvoie à l’image de deux artistes de la chanson de ce pays: l’un que j’aime bien pour son jeu de jambe, l’autre que je n’aime pas beaucoup pour sa particularité à dire des insanités et des grossièretés: Serge Beynaud et Arafat. Et tout de suite, mon séjour s’est identifié à ces deux références.

C’est quoi un Beynaud et un Arafat?

Un Beynaud ( mon préféré), c’est l’image que me renvoie les ivoiriens polis, gentils, bien habillés et qui savant tous danser du coupé-décallé comme des dieux; ( je sais que les clichés ont la peau dure). C’est tout ce qui marche ou fonctionne normalement, surtout quand je le compare à la norme ou à la pratique chez moi. Il peut y avoir des extensions.

Un Arafat, c’est quelqu’un qui est mal fagoté, qui jure comme un chiffonnier, brouillon sur les bords. Contrairement au Beynaud, c’est tout ce qui est anormal aussi bien dans le comportement que dans la pratique.

Une fois les deux concepts définis voici ce qui a été choco ( Beynaud) ou Arafat dans mon séjour abidjanais. Avant toute chose, je tiens à préciser que je suis mal fan de Beynaud. J’ai cherché à entrer en contact avec lui une fois à Babi, mais dommage il était en tournée européenne.

Alors Beynaud ou Arafat?

Mon Beynaud, ou mes Beynaud, ce sont des rencontres et de nouvelles amitiés formidables. C’est vous Rita, Josué, Israël, Joel, Fabienne, Edwige ( je te dois des excuses, je t’expliquerai), Jean Bosco, Franck, ( même si je doute de sa Beynaumania). Bref c’est vous qui avez rendu mon séjour agréable. Israël, tu vois, corruption avec Calabraise a fonctionné. C’est vous tous qui m’avez fait découvrir Abidjan by night. C’est ceux qui m’ont fait mangé Choukouya et Aloko. Certains, m’ont même porté sur le dos la nuit pour chercher poisson braisé.

Mon Beynaud c’est la connexion internet, fluide, en tout cas, meilleure que celui de togocell et togotélécom réunis; C’est une ville francisée, des routes et des échangeurs construits pour désengorger les routes, très grandes d’ailleurs.

Mon Beynaud, c’est le Sila, salon international du livre d’Abidjan, où mes livres et moi avons été accueillis avec ferveur. C’est aussi CAP Nord et CAP sud, je me croyais dans Carrefour market à Lille.

Mon Beynaud, c’est cette richesse linguistique que j’ai découvert à Abidjan. Le Nouchi en situation et plein d’autres expressions. C’est aussi les expressions que j’ai appris à Abidjan. la liste est longue  mais je m’arrête à aux deux suivants:

– Tu es dans pain: C’est être dans pris entre le marteau et l’enclume

– Tu fous la rouille: tu fais du n’importe quoi

Mon Beynaud c’est tous les coins géniaux que mes gars m’ont fait découvrir. Mon seul regret est de n’avoir pas pu aller danser Okininkpin dans une boite abidjanaise.

Mon ou mes Arafat, j’ai trop à dire même. C’est la circulation à Abidjan. Tchiééééééé, tu peux te taper deux heures dans embouteillages. Et il faut être garçon pile, pour pouvoir conduire dans la circulation à Abidjan. C’est même pire qu’au Togo. Les piétons traversent la route comme pour chercher la mort. Dans la rue tu roules à côté des Wourou fatô ( chiens enragés), c’est-à-dire les Gbaka.

Les taxis, hééééé n’en parlons plus. ça te fonce dedans! au Togo, ce sont les zémidjans les Arafat de la route; a Abidjan, ce sont les taxis. Durant tout mon séjour, j’ai vu sur la RTI plusieurs émissions dénonçant les incivilités sur les routes, mais pour les loméens est petit.

J’ai aussi vu de vrais Arafat; pantalons au genou, coiffés comme si le coiffeur avait oublié de couper une partie de leur cheveux . Mais ça, c’est partout pareil dans la sous régions.

Mon Arafat, c’est tout ceux qui m’ont planté, Rody ( je t’avais promis que je t’aurai); Jacques, Serge,  tu as préféré aller fêter Abissa à Bassam. Franck, je te nomine à nouveau. Je ne sais si tu  mérites le titre de Beynaud.

Mon Arafat, c’est Air Côte d’Ivoire, qui m’a fait attendre trois jours de plus, a fermé un vol à mon nez. J’ai dû faire un scandale pour embarquer sur un vol enfin à midi avec 2h de retard le dimanche.

Alors amis ivoiriens, vous reconnaissez vous dans ma description de Abidjan?

Publicités

2 réflexions sur “Beynaud ou Arafat?

  1. C’est maintenant que je cromprends ce dont tu parles depuis le temps, sinon franchement j’étais dans le schwartz complet!!!
    En tout cas ça donne envie de visiter… Bon retour parmi nous, simples mortels de Lomé

    Aimé par 1 personne

    • Je suis très heureuse de t’avoir rencontré, un court moment mais un moment intense où des femmes bien dans leur tête et dans leur corps parlent parlent et parlent de leur quotidien. De leur Beynaud et de leur Arafat. Les Arafat, la panne de voiture, et les chéris cocos amoureux a en mourir et les Beynaud, ceux sur qui on peut s »appuyer et qui nous soutiennent sans arriéré pensée, le choukouya, alloko et la bonne bière bien fraîche! Tu as désormais des bras ouverts, prêts à te recevoir a ton prochain passage ici à Abidjan. Et entre Abidjan et Dakar, pardon ma chérie, viens à baby, Abidjan est le plus doux au monde!!!!!

      J'aime

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s