On a vendu le lac Togo

lacJe suis de retour sur mon blog. Je sais que je l’ai déserté depuis un temps, mais ne m’en tenez pas rigueur. Depuis le blogcamp Togoville 2014, je suis enceinte. Pour ceux qui ont raté l’épisode, il s’agit de la rencontre entre les bloggueurs togolais qui a eu lieu du 04 au 07 septembre à Togoville. Je ne ferai pas comme Lovejoyce, qui a décidé de raconter les indiscrétions que ses oreilles ont ramassé; ni comme Judith qui invite à la chasse au trésor. Je vous parlerai de Togoville, de son lac, qui devant moi a été vendu à Roland. Mais avant, parlons de Togoville.

Togoville, objet des récits fantasmagoriques (le mot est barbare je sais) de plusieurs de mes professeurs, qui « sassent » et « ressassent » leurs années à l’internat St Augustin ( où ont logé les bloggueurs). Togoville, ville par où le blanc est arrivé au Togo; Togoville où Gustave Natchigal a fait de notre pays le Togo; Togoville, ville de… rien du tout. Comment cette ville, où on traîne les touristes à longueurs d’années n’a aucune commodité à part son sanctuaire marial et sa forêt sacrée! vous blaguez ou quoi? Je pardonne d’avoir supporté les récits ( dont je doute aujourd’hui de la véracité) qui encensent Togoville, mais je dis que c’est regrettable que cette ville soit laissée dans cet état. Comme quoi au Togo, dès que tu sors de Lomé, il n’y a plus de civilisation. Il a fallu que je me rende à Aneho ( une autre ville de mes désillusions) pour effectuer une opération bancaire. Pauvre Togoville!

Roland a acheté le lac Togo

Mais c’est aussi à Togoville que j’ai découvert qu’on pouvait acheter le lac Togo. Et oui! Pendant que je faisais mon parcours de combattant à la recherche d’un établissement bancaire, je me suis résolue à traverser ce magnifique lac qui sépare Togoville de la civilisation. C’est en faisant le chemin inverse pour retrouver mes compagnons de séjours( qui m’attendaient depuis une heure pour diriger une session), que j’assistai à l’achat du lac.

En fait, j’assistai à une étrange conversation. Le passeur, qui s’activait avec la pagaie derrière moi, s’adressa à un couple devant moi par dessus mon épaule:

– Donnez-moi maintenant les sous pour acheter le lac

– Combien vous faut-il, demanda t-elle?

– 210 francs

La dame tendit très vite l’argent au passeur. Avec la pièce de 10 francs, ce dernier racla les traces de boue sur la pagaie. Puis il remit la pièce de 10 francs, sur laquelle il y avait un amas noir à la mère, puis lui demanda de toucher le front de ses enfants avec. La dame s’exécuta. En touchant le front de son garçon, elle lui dit: « Roland, j’ai acheté le lac pour toi ». elle remit la pièce au passeur qui la jeta dans le lac, puis empocha discrètement la pièce de 200 francs. Voila comment le petit Roland est devenu l’heureux propriétaire ou l’un des propriétaires du Lac Togo.

Par déformation professionnelle, je voulus comprendre. Et oui, quand on est journaliste (où qu’on l’a une fois été), on ne peut pas ne pas poser de questions sur la curieuse manœuvre. Le passeur me répondit que de coutume, lorsque quelqu’un traverse pour la première fois le lac (ou une rivière), il faut « lui acheter le lac ». C’est-à-dire qu’il faut le confier au lac. Ainsi, si par accident il tombait à l’eau, il se transformerait en bouton de liège puis flotterait.

Et dire que je venais de traverser le lac pour la première fois sans me l’offrir et je découvre le manège au deuxième passage. grrrrrrrrrrrrrrrrr

 

Publicités

3 réflexions sur “On a vendu le lac Togo

  1. Louis Abias dit :

    Merci pour l’info partagee sur mon ville »age ». Suis un fils du milieu et c’est avec regret on constate et vit ce que « Togoville » est de nos jours… Ne Pourra-t-on pas avoir un pont sur ce lac, pour eviter les contournements??? Bien de choses a vous!!!

    J'aime

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s