« L’ombre du pont » de Josué Guébo

L'ombre du pont

L’ombre du pont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En attendant de le lire en entier, je vous propose l’extrait que Josué Guebo a publié sur son facebook

…Il la contemple et lui apparaît, à nouveau, ce mois de mai. Le val-Doyen. Le pas si calme de la jeune fille. Lui, sans voix. A la regarder réécrire la géométrie. Perplexe de la savoir si proche. Quelques semaines auparavant elle n’était pour lui que toile. Jupes courtes, traits fluets. Belle gouache à tenir sur les cimaises de la distance.

Les choses ont basculé. Une plaisanterie tout à fait neutre. Et la remarque d’elle, tout aussi simple. Il n’a pas voulu se mentir plus longtemps. L’avenir c’est elle. Ensemble, ils iront sur les routes de la vie, donnant corps à leurs rêves. Ils seront grève et vague, unis à hauteur d’horizon. Sous la vaste ombrelle d’azur, partageant pôles et rôles à la merci de leurs fantaisies.

Il a tant à lui dire. Un torrent, un volcan de mots. Il a tendu la main. L’accord de la jeune fille a paraphé. « C’est réciproque ». Réciproque. Elle aurait pu le crier. Dire l’amour sur le ton de la houle. Mais elle a choisi de parler en une économie de mots. « Réciproque ». Rien de moins. C’est une femme. Belle. Discrète. Secrète. Énigmatique. Juste comme il faut.

« Je veux t’épouser ». Elle en a ri. « Peut-être nous fiancer, d’abord ». Ah oui, se fiancer. Sublimes, les fiançailles. Joli mot pour masquer la face hideuse de l’attente. Le pire des enfers : la félicité constamment différée. Et puis a germé ce refrain implacable : « Non, je ne suis pas prête ».

Il le voit de ces yeux. Des fruits portés à caléfaction et ce refrain à contre-courant de l’évidence. Pour toute force en cette arène de l’attente, rien que le bonheur d’étreintes fugitives. Roulis graduel vers l’inconnu. La ligne d’horizon, barre en rade des orques du désir. Des soirs, ils ont marché à rebours vers le quai. Remis d’un étonnant voisinage avec la tempête…

Publicités

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s