Kangni Alem en Portugais

Escravos

Paru en 2009 aux Editions Jean-Claude Lattès à Paris, l’excellent roman historique du romancier togolais Kangni Alem, Esclaves, paraît à nouveau. Mais cette fois-ci dans une version portugaise, aux Editions Pallas à Rio de Janeiro, au Brésil. Une nouvelle aventure pour ce roman qui raconte un épisode méconnu de la traite négrière entre le Brésil et le Golfe de Guinée, dans la seconde moitié du 19e siècle.

Invité au Brésil pour le lancement de la version portugaise, Kangni Alem sera présent à la Foire du Livre de Porto Alegre, aux salons du Livre de Rio de Janeiro, de Brasilia et de Ouro Preto.

Pour rappel, Esclaves (Escravos en portugais) raconte l’histoire du maître des rituels (babalorixá) du roi d’Abomey Adandozan. Vendu en 1818 à un homme d’affaires anglais qui l’a envoyé au Brésil, il revient dans sa patrie en 1836, expulsé pour avoir participé à une révolte d’esclaves à Salvador de Bahia. La carrière de ce maître de rituels est emblématique du destin de toute une communauté, celle des «Afro-Brésiliens», qui se sont installés au 19ème siècle le long de la côte du Golfe de Guinée, revenus du Brésil, en particulier de Salvador de Bahia.

Publicités

Vos réactions et commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s